La date du plan est différente de la date de la recherche
Date de la recherche
Calendrier
Format date : jj/mm/aaaa
Date de publication :
Date de fin de publication :
Cette version n'est pas la version en vigueur aujourd'hui.
Ajouter au panier
Plan à la date du


false

BOI-IS-BASE-35-40-10-20190731
Permalien du document


IS - Base d'imposition - Charges financières - Limitation de la déduction des charges financières nettes - Régime de droit commun

Le régime de droit commun de limitation de la déduction des charges financières nettes, prévu à l'article 212 bis du code général des impôts (CGI), est celui qui s'applique aux entreprises non membres d'un groupe fiscal, au sens de l'article 223 A du CGI ou de l'article 223 A bis du CGI, qui ne sont pas dans une situation de sous-capitalisation (BOI-IS-BASE-35-40-20) et qui n'ont pas opté pour l'application du régime dérogatoire prévu pour les projets d'infrastructures publiques à long terme (BOI-IS-BASE-35-40-30).

Il consiste en un plafonnement des charges financières nettes des entreprises au montant le plus élevé entre 30 % de leur résultat fiscal avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA fiscal) et 3 millions d'euros.

Une clause de sauvegarde est prévue pour les entreprises membres d'un groupe consolidé. Cette clause leur permet d'obtenir éventuellement un complément de déduction de 75 % des charges financières nettes qui excédent le plafond de déduction précité.

Par ailleurs, les entreprises bénéficient de la possibilité de reporter dans le temps les charges financières nettes non déduites au titre d'un exercice, ainsi que la capacité de déduction inemployée au titre d'un exercice.

Seront successivement examinés :

- le champ d'application du dispositif (sous-section 1, BOI-IS-BASE-35-40-10-10) ;

- le plafonnement de droit commun des charges financières nettes (sous-section 2, BOI-IS-BASE-35-40-10-20) ;

- les mécanismes de report de droit commun (sous-section 3, BOI-IS-BASE-35-40-10-30).


© Ministère de l'Économie et des Finances

Vous êtes :

Le bureau JF2A de la Direction Générale des Finances Publiques vous répondra dans les meilleurs délais en posant votre question à l'adresse suivante : bureau.jf2a-bofip@dgfip.finances.gouv.fr

Nous vous invitons à vous connecter au site impots.gouv.fr et à vous rendre dans les espaces suivants :