La date du plan est différente de la date de la recherche
Date de la recherche
Calendrier
Format date : jj/mm/aaaa
Date de publication :
Date de fin de publication :
Cette version n'est pas la version en vigueur aujourd'hui.
Ajouter au panier
Plan à la date du


false

BOI-IF-CFE-10-10-20-20120912
Permalien du document


Section 2 : IF – Cotisation foncière des entreprises - Champ d'application – Personnes passibles de la CFE – Organismes non dotés de la personnalité morale

1

L'article 1476 du CGI prévoit que la cotisation foncière des entreprises (CFE) est établie :

- au nom du ou des gérants, lorsque l'activité est exercée par des sociétés non dotées de la personnalité morale, ;

- au nom du fiduciaire, lorsque l'activité est exercée en vertu d'un contrat de fiducie.

10

Lorsque l'activité est exercée par un organisme non doté de la personnalité morale, il convient de distinguer selon qu'il s'agit ou non d'une société.

20

Lorsque l'organisme non doté de la personnalité morale n'est pas une société, la CFE est due :

- par la personne morale dont émane cet organisme

Exemple : régies municipales non dotées de la personnalité morale, fondations universitaires régies par les articles L719-12 et suivants du code de l'éducation ;

- par le fiduciaire lorsque l'activité est exercée en vertu d'un contrat de fiducie.

30

Lorsque l'organisme non doté de la personnalité morale est une société (société de fait ou société en participation), la CFE est due par cette société.

40

L'imposition à la CFE des sociétés de fait et des sociétés en participation est libellée au nom du ou des gérants à compter des impositions établies au titre de l'année 2011.

50

L'article 1er de la loi n° 2010-658 du 15 juin 2010 relative à l'entrepreneur individuel à responsabilité limitée a créé et défini le régime juridique de l'entrepreneur individuel à responsabilité limitée, dont le patrimoine professionnel est distinct du patrimoine personnel, sans qu'il y ait néanmoins création d'une personne morale. Les entreprises individuelles à responsabilité limitée (EIRL) assimilées à des entreprises individuelles sont assujetties à la CFE dans les conditions de droit commun. Les EIRL assimilées à des entreprises unipersonnelles à responsabilités limitées (EURL) ou des exploitations agricoles à responsabilité limitée (EARL) sont assujetties à la CFE dans les mêmes conditions que les EURL ou EARL.

Remarque : cas particulier des entrepreneurs ayant créé une EIRL et exerçant parallèlement une activité professionnelle non salariée :

- lorsque l'EIRL est assimilée à une entreprise individuelle, une seule entreprise est imposée ;

- lorsque l'EIRL est assimilée à une EURL ou une EARL, l'activité de l'EIRL et celle de l'entreprise individuelle font l'objet d'impositions distinctes.


© Ministère de l'Économie et des Finances

Vous êtes :

Le bureau JF2A de la Direction Générale des Finances Publiques vous répondra dans les meilleurs délais en posant votre question à l'adresse suivante : bureau.jf2a-bofip@dgfip.finances.gouv.fr

Nous vous invitons à vous connecter au site impots.gouv.fr et à vous rendre dans les espaces suivants :