La date du plan est différente de la date de la recherche
Date de la recherche
Calendrier
Format date : jj/mm/aaaa
Date de publication :
Date de fin de publication :
Cette version n'est pas la version en vigueur aujourd'hui.
Ajouter au panier
Plan à la date du


false

BOI-REC-FORCE-20171004
Permalien du document


REC - Mise en œuvre du recouvrement forcé

1

Lorsque un contribuable n'a pas acquitté spontanément à l'échéance prévue par les textes le montant de l'impôt dû, des poursuites peuvent être exercées à son encontre aux conditions légales, par le comptable des finances publiques chargé du recouvrement. Les mesures de poursuites tendent à l'apurement de la créance fiscale avec le produit de la saisie de biens (meubles ou immeubles ; corporels ou incorporels ; biens ou créances de sommes d'argent) appartenant au contribuable.

Ces procédures peuvent relever du droit commun ou de dispositifs particuliers prévus par les textes pour les comptables de la DGFiP.

10

Les procédures de droit commun, applicables à tous les créanciers, sont principalement régies par le code des procédures civiles d'exécution (CPC exéc.). Il s'agit, pour l'essentiel, de mesures visant à appréhender des biens meubles corporels ou incorporels, telles que la saisie-vente ou la saisie-attribution. En matière de saisie immobilière, la procédure applicable est régie par le Livre III du code des procédures civiles d'exécution (CPC exéc.) (CPC exéc., art. L. 311-1 et suivants).

Concernant les rémunérations, la saisie et la cession sont régies de l'article R. 3252-1 du code du travail à l'article R. 3252-49 du code du travail.

D'autres procédures spécifiques sont régies par le code de commerce (saisie du fonds de commerce, article L. 143-3 et suivants du code de commerce), le code de la propriété intellectuelle (pour la saisie des brevets, l'article L. 613-21 du code de la propriété intellectuelle et l'article R. 613-51 du code de la propriété intellectuelle) et le code des transports (la saisie de navires aux articles L. 5114-23 et suivants du code des transports, et des aéronefs aux articles L. 6123-1 et suivants du code des transports).

20

Prérogative réservée à l'usage exclusif des comptables des finances publiques en charge du recouvrement de produits fiscaux assortis du privilège du Trésor, l'avis à tiers détenteur est la mesure d'exécution la plus utilisée. Cette procédure fiscale d'exécution définie au livre des procédures fiscales (LPF) (LPF, art. L. 262 à LPF, art. L. 263 A), qui permet d'appréhender des créances, dont les rémunérations (ou pensions), obéit à un formalisme simplifié. Les comptables de la DGFiP peuvent ainsi, sur simple demande, obliger un tiers à verser sur les fonds dont il est dépositaire, détenteur ou débiteur à l'égard d'un redevable, les impôts, pénalités et frais accessoires dus par ce dernier, qui sont garantis par un des privilèges du Trésor.

30

Les frais engagés pour le recouvrement forcé des créances sont généralement répercutés au débiteur. L’article 1912 du code général des impôts (CGI) encadre le régime de répercussion des frais, proportionnels et accessoires en matière de recouvrement de créances fiscales [voir également : CGI, ann. II, art. 396C (frais de poursuites) et CGI, ann. III, art. 415 (frais accessoires)].

40

Le produit de la vente des biens saisis est, au final, réparti suivant des procédures de distribution du prix de vente qui constituent l’aboutissement des mesures d’exécution. Pour les biens meubles, les modalités de distribution sont prévues par les articles R. 251-1 et suivants du code des procédures civiles d'exécution et pour les immeubles, par les articles R. 331-1 et suivants du code des procédures civiles d'exécution. La procédure de distribution du prix de vente des immeubles correspond à une troisième phase (après la saisie et la vente) qui forme, avec la saisie immobilière proprement dite, une seule et même procédure.

50

La présente division de la série recouvrement aborde successivement :

- Les règles générales relatives aux saisies de droit commun (titre 1, BOI-REC-FORCE-10) ;

- Les saisies mobilières (titre 2, BOI-REC-FORCE-20) ;

- L’avis à tiers détenteur (ATD) (titre 3, BOI-REC-FORCE-30) ;

- La saisie immobilière (titre 4, BOI-REC-FORCE-40) ;

- Les saisies et les ventes particulières (titre 5, BOI-REC-FORCE-50) ;

- Les frais de poursuites (titre 6, BOI-REC-FORCE-60) ;

- Les procédures de distribution du prix de vente pour les meubles et les immeubles (titre 7, BOI-REC-FORCE-70).


© Ministère de l'Économie et des Finances

Vous êtes :

Le bureau JF2A de la Direction Générale des Finances Publiques vous répondra dans les meilleurs délais en posant votre question à l'adresse suivante : bureau.jf2a-bofip@dgfip.finances.gouv.fr

Nous vous invitons à vous connecter au site impots.gouv.fr et à vous rendre dans les espaces suivants :