La date du plan est différente de la date de la recherche
Date de la recherche
Calendrier
Format date : jj/mm/aaaa
Date de publication :
Date de fin de publication :
Cette version n'est pas la version en vigueur aujourd'hui.
Ajouter au panier
Plan à la date du


false

BOI-DJC-EXPC-20-10-30-20170906
Permalien du document


DJC - Les professionnels de l'expertise comptable - Demande d’autorisation consécutive à un retrait

I. Conditions cumulatives à remplir

1

Le professionnel de l’expertise comptable dont l’autorisation est devenue caduque en vertu de l’article 371 bis J de l’annexe II au code général des impôts (CGI), ne peut déposer une nouvelle demande d’autorisation qu’à condition qu’il ne fasse plus l’objet d’une suspension ou qu’il soit de nouveau inscrit au tableau de l’ordre ou à sa suite dans le cas où il en avait été radié.

10

Le professionnel de l’expertise comptable dont l’autorisation a été retirée pour cause de sanction disciplinaire ne peut réitérer sa demande d’autorisation qu’à l’expiration d’un délai de deux ans suivant la date de retrait de l’autorisation (CGI, annx II, art. 371 bis K).

II. Forme de la demande

20

La nouvelle demande d’autorisation doit être adressée par écrit au commissaire du gouvernement près le conseil régional de l’ordre des experts comptables (CROEC) dans le ressort duquel ce professionnel de l’expertise comptable est inscrit et, en cas de pluralité d’établissements, dans le ressort du CROEC de son établissement principal.

III. Instruction du dossier

30

Le commissaire du gouvernement diligente une enquête de moralité relative au comportement fiscal du professionnel de l’expertise comptable conformément aux dispositions ci-dessus, qu’il s’agisse d’un expert-comptable ou des dirigeants et administrateurs d’une société d’expertise comptable, d'une succursale d'expertise comptable ou d’une association de gestion et de comptabilité (AGC).

Lorsque ses conclusions sont favorables, le commissaire du gouvernement délivre l’autorisation mentionnée à l’article 1649 quater L du CGI.

IV. Notification de la décision

40

Le commissaire du gouvernement notifie la décision relative à l’autorisation mentionnée à l’article 1649 quater L du CGI par lettre recommandée avec avis de réception au professionnel de l’expertise comptable.

Il informe, par lettre simple, le CROEC lorsqu’il s’agit d’un expert-comptable, une société d’expertise comptable ou une succursale d'expertise comptable, ou la commission nationale d’inscription lorsqu’il s’agit d’une AGC.

Il annote la liste mentionnée au BOI-DJC-EXPC-20-10-10 au III § 100.


© Ministère de l'Économie et des Finances

Vous êtes :

Le bureau JF2A de la Direction Générale des Finances Publiques vous répondra dans les meilleurs délais en posant votre question à l'adresse suivante : bureau.jf2a-bofip@dgfip.finances.gouv.fr

Nous vous invitons à vous connecter au site impots.gouv.fr et à vous rendre dans les espaces suivants :